Prestashop / MySQL

La programmation Web est souvent orientée objet. Elle consiste à imposer à l’utilisateur une facilité d’accès à la données en mode UI et impose une programmation orienté fichier et non pas données. Elle ne permet pas d’interagir simplement avec la base de données Prestashop, ce qui impose à celui qui voudrait toucher à la base de données de connaitre à la perfection les liens entre les tables, mais surtout l’état des flags dans les tables. En effet à la moindre incohérence entre les données et l’interface, le système se casse.

Lorsque l’on touche à la base de données, il est évident que c’est parce que l’interface proposé n’offre pas toute les fonctionnalité de mise à jour en masse d’une information (nouveau fournisseur, nouvelle warehouse, stock management,…).

Il est très fortement probable de voir disparaître les modes de livraisons lorsqu’on touche au stock management via des commandes SQL. C’est pourquoi il est toujours recommandé de passer par la page Admin afin de contrôler le site web. On limite ainsi énormément le nombre d’erreurs possibles.

Laurent Dellacherie